CaniBlogSoin du chien

Les Mouches Noires : Un Danger pour votre chien

Il y a quelques jours j’ai observé sur les oreilles de certains de mes chiens de petites croûtes noires, qui en grattant révélaient des lésions et une perte de poils au niveau du bout des oreilles.

Première visite chez le vétérinaire qui ne fait pas de prélèvements. Il a plutôt l’air de penser que cela serait dû au froid un éclatement des vaisseaux sanguins et il me prescrit une pommade corticoïdes à mettre pendant plusieurs jours sur leurs oreilles.

J’ai toute confiance en mon vétérinaire mais cette fois ci je suis plutôt septique étant donné que les températures ne sont pas très basses et que Tekoa est déjà partie en Laponie sans me faire ce genre de réactions.

Au cours du weekend, en caressant mes chiens, je remarque sur Névé un amas de pue derrière l’oreille.

Panique a bord je cherche la source de cette accumulation, en cherchant plutôt un trou ou une plaie; mais rien je ne trouve rien.

Je me rend alors compte qu’elle est rouge, chaude et irritée au niveau d’un point.

En poussant les poils je me rends compte qu’elle me fait une superbe dermatite pyotraumatique autrement dit un beau hotspot. En observant un peu plus je me rend compte que des mouches sont collées aux oreilles de mes chiens laissant de petites plaies saignantes.

Après quelques recherches, et quelques échanges avec des éleveurs et des mushers je me rend compte que cela est très courant : les attaques de mouches noires.

En une journée je me suis donc documentée a fond au travers de sites médicaux, d’échanges avec des professionnels et de recherches dans des ouvrages vétérinaires pour en savoir plus sur les mouches noires, leurs conséquences, la dermatite chez les chiens, ainsi que les traitements naturels que l’on pouvait trouver pour tout cela.

Commençons donc !

Qui sont les mouches noires ?

De couleur foncée, certaines espèces peuvent cependant être de couleur grise, brun/rouge, jaune uo orange.

Elles se reproduisent dans les sources d’eau fraiches avec un débit propre aux ruisseaux et aux rivières.
Elles affectionnent particulièrement les grands espaces dégagés et sont très actives en fin de journée tout spécifiquement au printemps et en été quand les températures sont supérieures a 18 degrés (OMS 1999).

En deux mots elles aiment les zones humides et chaudes.

On les trouve très fréquemment a proximité des poules, des vaches, des chevaux etc…

Comme le moustique, les mouches noires se nourrissent généralement de nectar de pollen; sauf pour ce qui est de la femelle, qui se nourrit également de sang animal et humain pour le développement de ses oeufs.

Comment éloigner les mouches noires ? 


Dans un premier temps nous allons voir les solutions générales qui existent autour de nous pour lutter contre ces petites bêtes volantes.

  1. Les Plantes anti-mouche
  • Le Basilic : Répulsif naturel contre les mouches. Les feuilles de basiliques sont un atout pour la santé puisqu’elles sont antibactériennes et antivirales. Elles rendent ainsi un environnement plus sain.
  • La Laurier : Les feuilles de laurier dégagent une odeur qui éloigne les mouches. Attention au géranium avec les chiens ! Pas à proximité !
  • La Mélisse : Plante vivace au parfum citronné qui refoule les moustiques, les pucerons et les mouches
  • Géranium citronnel : Pelargonium ectrasium, exhale une odeur très agréable mais détestée des mouches. Cette plante est différente de celle du géranium courant et ses feuilles rose pale sont très petites. Attention au géranium avec les chiens ! Pas à proximité !
  • Menthe poivrée : Mentha Pulgegium, dégage aussi un parfum déteste par les mouches et autres insectes nuisibles.
  • Les Œillets d’Inde : L’odeur acre et piquante des feuilles agit comme un répulsif naturel contre les mouches.
  • L’Herbe citronnelle : Plus connue sous le nom de citronnelle ; cette herbe dégage une odeur citronnée qui a la capacité d’éloigner les mouches.

  1. Les Huiles Essentielles : Anti-mouche naturel et purificateur d’environnement
  • HE Citronnelle 
    • 12 gouttes HE
    • 60 ml eau chaude
    • Pulvérisez ou imbibez des boules de coton a placer sur les rebords de fenêtre, balcon ou encore terrasse.
  • HE Géranium d’Egypte 
    • 8 gouttes
    • 10 ml eau chaude
    • Pulvérisez
  • HE Menthe Poivrée 
    • 12 gouttes
    • 50 ml eau chaude
    • Vaporisez dans toutes les pièces et au niveau des entrées
  • HE Lavande vraie 
    • Pour un bon anti-mouche, en utilisation non-diluée
    • Tremper un chiffon dans de l’HE de Lavande puis placer dans un bocal en verre
    • Couvrez le bocal et laissez s’imprégner le chiffon pendant 24h00
    • Retirez le couvercle et posez le bocal dans la pièce où il y a le plus de mouche
  • HE Campre 
    • 12 gouttes
    • 60 ml eau chaude
    • Vaporisez
  • HE Eucalyptus 
    • 12 gouttes sur des rubans de tissus dans toutes les pièces
  1. Les Epices
  • Clou de Girofle 
    • Plantez 12 CDG dans un demi citron
    • Disposez sur une assiette ces moities de citron dans une pièce de votre maison ou sur les rebords de la fenêtre.
    • Changez le citron et les CDG des que cela n’agit plus.
  • Ail
    • Réalisez des décoctions d’ail et versez le liquide une fois filtré dans un ou plusieurs récipients légèrement plat.
    • Mettez les aux abords des fenêtres
  1. Le Vinaigre
  • Le Vinaigre de cidre
    • Remplissez un bocal avec du vinaigre de cidre chauffé
    • Placez un entonnoir côté étroit a l’intérieur du bocal a la place du couvercle
    • Posez le piège
    • A renouveler tous les jours
  • Nous avons utilisé ce système dans notre chenil puisque nous avons un endroit en hauteur hors d’accès pour les chiens qui nous le permet ! Cela est très efficace !
  1. Les Plantes carnivores : Elles sont d’excellentes bio-insecticides.

C’est une solution originale et on ne peut plus biologiques puisque ces plantes constituent l’anti-mouche naturel par excellence ! A ne cependant pas placer dans un chenil ou à proximité de vos animaux !

Voici deux espèces qui peuvent pour être utiles :

  • La Diomée (Dionaea muscipula)
  • La Drosera copensis

Quel répulsif et quels soins utiliser pour soigner les blessures liées aux morsures de mouches noires ?


  • Un Répulsif naturel

En partant sur la base de notre répulsif antipuce, anti-acarien et antiparasitaire pour votre poilu et votre intérieur dont vous pouvez retrouver la recette Ici

La recette suivante peut ainsi être utiliser en vaporisation sur votre chien mais également dans votre intérieur et dans votre chenil (si la construction le permet)

Rappelons que nos recettes sont naturelles et faites maison. Elles ne sont pas testées en laboratoire et nous ne sommes pas des professionnels du milieu. Nous sommes juste des passionnés qui tentent de trouver un maximum de solutions aux naturelles pour nos chiens.

Chez nous nous avons vaporisé le bois du chenil complètement, ainsi que le panier, les palettes. C’est efficace mais a renouveler quotidiennement pour que cela le reste.

Recette pour 500ml de solution répulsive

  • 250ml vinaigre de cidre
  • 25 gouttes HE Lavande vraie
  • 25 gouttes HE Menthe poivrée
  • 25 gouttes HE Géranium Egypte
  • 15 gouttes HE Litsée Citronée
  • 15 gouttes HE Clou de Girofle
  • 15 gouttes HE Eucalyptus
  • 10 gouttes Cèdre d’Atlas
  • Complétez avec 250ml d’eau chaude

Vaporisez et frictionnez votre chien ainsi que votre intérieur ou votre extérieur !

Comme expliqué, pour les éléments en extérieur il vous faudra renouveler la vaporisation tous les jours. Sur vos poilus tous les 3 jours si ils n’ont pas pris la pluie ou l’eau.

Nos astuces anti-mouche !

  • Vous pouvez déposer quelques gouttes d’HE de Lavande vraie et/ou de Menthe poivrée directement sur l’extérieur du collier de votre poilu (attention à ce que cela ne soit pas en contact direct avec le poil (pour éviter le léchage) ou la peau (pour éviter les irritations))

Chez nous cela s’est avéré très efficace couplé au répulsif, beaucoup moins de mouches autour de mes chiens et les oreilles sont laissées tranquilles ce qui laissent le traitement agir (nous avons débuté Dimanche). Comment nous le savons ?

Les oreilles ne présentent pas de lésions supplémentaires ; je pouvais observer la progression grandissante a vue d’œil sur Tyee, et depuis deux jours je vois beaucoup moins de croute et des oreilles qui redeviennent douces avec une belle cicatrisation.

Ils nous parlent de leurs astuces

Vous avez été nombreux à commenter notre post et nous en avons tenu compte ! Voici donc les astuces qui nous ont été communiquées (certaines sont naturelles, d ‘autres non) :

    • F.Desbree : « Rien de tel que les pipettes antipuce/anti-tique (moi j’utilise advantix). Avec une pipette tu fais 3 chiens et cela dure 3 semaines. A faire dès que tu décèles quelques taches de sang sur le bout des oreilles. Attention pour l’application utiliser trois paires de gants jetables car c’est assez corrosif sur le plastique »
    • C.Caubet Blondet : « Une goutte de butox suffit à repousser les mouches. A appliquer sur chaque oreille et à renouveler à la moindre alerte (petite croute). En moyenne j’en met 3/4 fois sur la saison chaude »
    • P.Scurra : « Cet été j’ai tourné au Cothivet […] »
    • V.Schfr : « Sans oublier de tuer les œufs avec l’eau oxygénée »
    • V.Maumon : « Ce sont les mouches, j’ai tout essayé, je leur met du baume (ELEMENT) en grosse quantité sur le bout des oreilles mais les mouches reviennent au bout de quelques heures. Le baume reconstitue la peau quand même » 

Les Conséquences et les Soins


Comprendre le procédé

« Les simulies, communément appelées mouches noires , chez le chien sont tous les ans des plaies récurrentes. Ces dernières sont souvent confondues avec des mouches normales et ne sont donc pas identifiées comme un danger pour le chien.

Les femelles des mouches noires nécessitent pour le développement des œufs certaines substances qui ne sont présentes que dans le sang humain ou animal. Classées dans la catégorie des insectes qui mordent et sucent, les mouches noires mordent la peau du chien et agrandissent ensuite avec des outils tranchants la plaie jusqu’à en faire une piscine de sang qu’elles sucent alors. Afin que la coagulation ne se fasse pas trop rapidement, la mouche noire injecte des secrétions salivaires destinées à diluer le sang dans la plaie.

 

Un chien mordu par une mouche noire secrète au niveau de la plaie un médiateur biochimique (histamine) qui doit créer une réponse immunitaire. Cette défense immunitaire endogène histamine est libérée des cellules de la peau du chien à cause de la salive des simulies. Cette histamine provoque alors des démangeaisons sévères chez le chien voire une réaction allergique du chien. […] Il en résulte donc des démangeaisons sévères que le chien ne peut soulager que par des frottements ou des grattages. Il se frotte, se mord et se gratte a vif […] » (Source Peticare.fr)

Cela peut ainsi conduire à un eczéma où a une dermatite de type pyotraumatique.

  • Traiter les lésions au niveau des oreilles

Après avoir désinfecté les plaies causées par les mouches noires au bout des oreilles, plusieurs options s’offrent à vous en application direct et toujours au naturel :

      • La crème propolis à base d’Aloe Vera de chez Forever (lien direct de notre fournisseur et sponsor) – Alexa
      • Le baume pour coussinet de chez Element
      • Le gel Aloe Vera de chez Forever (Alexa)

  • La Dermatite
    • Origines et cas spécifique

La dermatite est une maladie de peau à forte composante génétique liée à une prédisposition à développer une allergie vis à vis des composants (les allergènes) présents dans notre environnement (acarien de poussière, plantes, puces et dans notre cas les mouches noires) et/ou dans l’alimentation.

La présence de lésions provoque des démangeaisons à des endroits particuliers de la peau (entre les doigts des pattes, au niveau des aisselles, du ventre, des lèvres, parfois autour de l’anus et au niveau du dos), au niveau des oreilles (parfois avec des otites récidivantes) et parfois au niveau des yeux. Cela peut également découler d’autres critères tels que l’âge d’apparition, la race, une réponse au traitement. Tous ces éléments permettent d’établir si un animal est susceptible d’y être sujet ou non.

Ce n’est le plus souvent pas une maladie grave, mais elle peut être chronique et demander des soins réguliers tout au long de la vie de l’animal.

Dans la situation de Névé, nous sommes dans le cas d’une dermatite par allergie déclenchée à cause des morsures de mouches noires.

Ma louve a donc eu une réaction exacerbée à ces morsures entrainant de fortes démangeaisons ainsi qu’une réaction de la peau (dans notre cas il n’y a pas réellement eu de démangeaison en amont de l’apparition de la réaction). Cette réaction a pris la forme d’une dermatite pyotraumatique ou hotspot qui se manifeste par une inflammation cutanée.

  • Le traitement

Tout d’abord je tiens à rappeler que je ne suis pas vétérinaire, nous partageons avec vous nos astuces, notre vécu et nos conseils. Libre à vous de tester ou de vous référer a des professionnels.

Dans mon cas je privilégie des solutions alternatives pour ne pas à avoir recours aux corticoïdes afin d’imposer le moins de choses fortes possible à mes chiens.

Pour le traitement de Névé.

Il faut savoir que le traitement d’une dermatite prend beaucoup de temps et demande beaucoup d’investissement.

Dans un premier temps il vous faut tondre à l’endroit de la dermatite afin qu’elle puisse respirer et éviter la macération. En effet, une dermatite de ce genre produit quotidiennement énormément de pue.

3 à 4 fois par jour je désinfecte donc la plaie de ma petite louve afin qu’elle soit bien propre.

Puis ensuite j’alterne en appliquant du gel aloe vera de chez forever et de la crème propolis de chez forever.

Ne pas oublier le port de la collerette afin d’éviter que votre poilu ne se gratte.

Si votre chien doit aller dehors, surtout bien protéger la plaie afin que d’une part il ne se blesse pas, ne se gratter mais surtout pour éviter que les mouches ne viennent s’attaquer de nouveau à la plaie et ainsi empirer les choses ou simplement bousiller tout le travail effectué.

Pour finir, on vous parle de traitement à base d’Aloe Vera, nous allons donc en profiter pour faire un petit Zoom sur les bienfaits de cette plante sur la dermatite.

Pour profiter pleinement des avantages de l’aloe vera, on extrait la pulpe présentée dans les tiges. Cette dernière a des propriétés diverses pour traiter la dermatite canine.

  • Le jus d’aloe vera a un effet antibactérien. Il permettra donc d’éviter une infection topique si la dermatite est accompagnée de blessures provoquées par un grattage excessif
  • L’Aloe vera est capable de régénérer la peau et permettra ainsi la cicatrisation adéquate des blessures et favorisera le bon renouvellement de la peau
  • C’est une substance hautement hydratante et humidifiante qui apaisera donc rapidement les démangeaisons associées a la dermatite
  • L’Aloe vera contient des ingrédients actifs qui agissent en diminuant l’inflammation de la peau ce qui est également très important pour réduire les symptômes

Retrouvez tous les produits pour animaux de la gamme Forever chez notre sponsor Alexa !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *